Des « drôles de prothèses canines » ou du « papounet farceur », ces moments drôles ont été filmés en caméra. la camera n’a raté aucun de ces moments amusants - stories hollywood tale

Des « drôles de prothèses canines » ou du « papounet farceur », ces moments drôles ont été filmés en caméra. la camera n’a raté aucun de ces moments amusants


Rire est essentiel dans notre quotidien . C’est le meilleur moyen de se détendre et de transmettre sa bonne humeur. Alors, rien de mieux que ces clichés à couper le souffle pour oublier le stress et détendre l’atmosphère. De l’embarrassant à l’adorable, en passant par la photo si odieuse qu’elle vous fera mourir de rire encore et encore, préparez-vous à plonger dans cette série d’images à couper le souffle . Il n’y a qu’à voir. Pourquoi ne pas penser à partager ce même fou rire avec les amis et les proches ? Ces images méritent bien qu’on prenne un instant de repos, loin du boulot pour en profiter pleinement. Mais, attention de ne pas terminer avec un ventre d’athlète à force de rigoler sans arrêt !

Oublier les priorités

Ce super fan ou plutôt ce repris de justice a visiblement abusé d’alcool lors de la dernière sortie de son équipe favorite, si bien qu’il a désormais des comptes à régler avec le juge du coin. Surtout que, le message qu’il brandit en image n’est clairement pas des plus éducateurs.

Et dire que la pancarte n’a été diffusée que pendant un bref instant d’antenne de 15 secondes. D’ailleurs, on peut voir d’autres fans dans la foule qui ne manquent pas de s’afficher avec quelque enthousiasme. On espère simplement que le juge est aussi fan et qu’il se montrera compréhensif.

Un Meltdown 3…2…1

L’art de cuisiner n’est clairement pas le fort de tous. Mais comment fait-on pour foutre en l’air de la sorte, toute une pizza surgelée ? Un plateau aurait pourtant fait l’affaire. L’image mérite bien de faire la couverture de « Single Guy 101 ». Face à tout ceci, on n’a qu’une envie, c’est de retourner au lit jusqu’au lendemain.

Surprise ! Ce qu’il restait de la pizza a été mangé. On n’allait quand même pas faire l’erreur de se débarrasser de cette pissaladière fondue. À vrai dire, c’était plutôt gouteux.  Mais désormais, on en commande[c6] rait, question d’éviter une nouvelle catastrophe.

Il n’y a pas plus grand que l’amour

Cette mère visiblement très occupée a omis d’acheter un gouter pour son enfant. Alors, pour se rattraper, elle a dû  faire preuve d’une grande ingéniosité. Un adorable message de « maman » marqué sur une lingette aura largement suffi pour faire plaisir à son petit ange. C’est bien au-delà d’un simple casse-croute.

On espère néanmoins que l’amour maternel l’emportera sur les gargouillis. Le gamin ou la gamine aura forcément besoin de se nourrir à un moment donné. En tout cas, il en faudra une bonne bouchée pour oublier cette fameuse blague de maman.

Qu’on emmène le coupable !

Passer par voie de justice peut être assez angoissant, surtout quand on n’a pas encore perdu toutes ses dents de lait. Le petit Brendon n’a jamais pensé qu’il serait mis sur la sellette, mais d’après le sérieux qui transparait dans ses yeux, il savait qu’il avait fait une erreur.

A condition qu’il passe aux aveux, il est probable qu’il ne recommence plus à l’avenir. Brendon devrait écoper d’une peine de 15 à 20 minutes. S’il est coupable, il doit faire face. On est tous d’accord que lancer une pomme de pin est une infraction assez grave.

Ce programmeur plutôt « anti-divulgâchage »

C’est peu de dire que le streaming a révolutionné l’univers audio-visuel. Aujourd’hui, une seule nuit suffirait à engloutir la saison entière d’une série télévisée. Mais bien évidemment, la révolution est arrivée avec ses aléas, dont les spoilers au premier rang.

On se souvient de « Game Of Thrones » qui a bien réussi à scotcher le monde au petit écran. On grignotait même les heures de travail pour anticiper et revoir chaque nouvel épisode encore et encore. Ce programmeur n’a donc pas manqué de trouver une astuce ingénieuse et quelque peu menaçante pour éloigner les spoilers de sa série préférée.

Papounet farceur

On a tous vécu ce moment où on est fatigué et malade des « blagues de papa ». Seulement, le monsieur en image ne lâche pas l’affaire avec son humour. Il va encore réussir à embarrasser ses enfants au supermarché. La bonne nouvelle est que les surgelés (ou Hispaniques) ont été épargnés dans cette affaire.

Papa n’hésite pas à se servir de ses mets d’origines pour élaborer la feinte parfaite. A coup sûr, il a réussi cette fois, et ce n’est pas fini. Dans ce cas, sortir en public avec des boissons gazeuses ne ferait qu’empirer les choses.

Halte aux nids-de-poule !

Rien de pire qu’une route parsemée de nids-de-poule pour troubler la tranquillité du conducteur et le confort du véhicule. Ce joyeux natif de Nouvelle-Angleterre illustre parfaitement à quel point ces petits obstacles gênants peuvent se transformer en véritables trous béants.

Il est clair que ce monsieur ne pouvait pas laisser passer l’occasion d’immortaliser ce moment en voyant cet énorme trou sur la route. D’ailleurs, on voit bien qu’il a décidé d’y descendre. L’excavation est si profonde qu’elle l’atteint jusqu’à la taille.

Il en a eu, du travail.

Pour faire sa demande en mariage, ce monsieur a clairement tenté de sortir du lot avec cette pâtisserie un peu originale. Une preuve de plus qu’un tel moment est toujours assez préoccupant. Seulement, concevoir est une chose, et matérialiser en est une autre.

Au premier regard, l’allure du gâteau n’est pas des plus reluisantes, si bien que même le texte qui y est inscrit a  été biaisé. Pourtant, le message est passé et on espère qu’il aura son « OUI ». Toute cette maladresse aura donc servi à rendre l’accession encore plus spéciale.

Le cliché de l’année

Cette femme a bien réussi à transformer sa petite séance photo avec la statue géante du joueur de foot, en un unique instant de rigolade. À l’évidence, elle avait l’air très en forme. Et le moins qu’on puisse dire est qu’elle en a bien profité ce jour-là.

Pour l’année à venir, la touriste a d’ores  et déjà sa nouvelle photo de profil accompagnée d’une bonne dose de rigolade . La posture du joueur laisse croire qu’il semble vouloir faire un nouveau score. Qu’il n’ait juste pas l’idée de faire un smash !

Vaut mieux un lâche vivant qu’un héros mort

Les chats ne sont pas très connus pour être des compagnons fidèles. Et ce n’est pas ce chien en image qui le démentirait. On n’est jamais assez prudents. En plus de leur regard accusateur, sans oublier leurs dangereuses griffes et mâchoires, ils portent désormais des armes blanches.

Ce chat n’a visiblement pas l’air de rigoler et le pauvre chien ferait mieux de se ranger, car son agresseur ne manquera pas l’occasion de le blesser. Pourtant de manière générale, le chien a toujours le dessus sur le chat. Pour ce cas précis, la roue aurait donc tourné.

Bébés « citrouilles »

En automne, c’est l’occasion rêvée de collecter des « j’aime » sur les réseaux sociaux. Il suffit d’une citrouille et d’un adorable bébé vêtus aux couleurs automnales. Très souvent, on voit ces petits anges aidant à sculpter les citrouilles, puis d’autres qui s’y endorment carrément. Et ça marche plutôt bien.

Mais, ce garçon en image ne semble pas du tout apprécier son déguisement d’halloween. Et dire que c’est la photo la plus présentable, vu la situation. En réalité, maman a bien eu du fil à retordre pendant cette séance photo. Et pour cette fois, elle devra se contenter de peu.

C’est l’heure de la repentance !

Cette église semble avoir trouvé le juste milieu entre farce et évangélisation. Et rien de mieux que ces  plaques avec quelque humour divin pour feinter les passants. Ces derniers se voient drôlement rappeler la fin des temps. Il faut dire qu’elles sont de plus en plus sollicitées pour attirer les fidèles.

Seulement, il faudra redoubler d’efforts, car jusqu’ici, le but ne semble pas atteint. À la vérité, cet aller simple vers le Très-Haut ne suscite que trop peu d’engouement.  Le Seigneur lui-même devrait certainement descendre sur terre, question de rendre la chose un peu plus crédible.

On s’est peut-être trompé

Dans cette course folle pour se protéger contre cet étrange virus, qui ne paierait pas cher pour acquérir un stock de masques jetables ? On est tous convaincus que c’est la solution pour se prémunir de la maladie. Mais, il semble qu’on n’est pas les seuls concernés.

Les propriétaires d’animaux de compagnie ont l’air nettement plus préoccupés, car que le virus s’attaque aussi à leurs compagnons. On comprend toute suite cette dame qui passe le plus clair de ses journées à confectionner des masques pour son chat. Ce virus ne viendra certainement pas rompre la routine quotidienne des deux amis.

 Panique à bord

On se poserait bien plus de questions qu’on trouverait des réponses à la vue de l’image de cette gamine. C’est peu de dire que la fillette s’est mise dans de sales draps. Pourtant, on continue malgré tout, de l’aimer . Les enfants sont les plus beaux cadeaux , dit-on.

On dirait que la petite n’a pas bien assimilé  ses cours de propreté et l’attitude du photographe ne lui facilite pas les choses. Cependant, ne pas finir à l’intérieur du bidet aurait dû être la leçon numéro un. Disons simplement qu’elle n’était pas prête de débarrasser de tout ce qu’elle aura évacué.

L’objectif manqué

Les panneaux de signalisations sont conçus en général pour fournir des informations et directives assez précises et parfaitement intelligibles. Leur conception demande donc une bonne dose de minutie. Pourtant, il semble que ce n’est vraiment pas le cas de ce panneau en image.

On se dit bien que ceux qui l’ont fabriqué avaient forcement des trous de mémoire, car il n’est pas très courant de voir un malvoyant au volant. L’autre hypothèse serait donc que le panneau était destiné à leurs accompagnateurs. De toutes les façons, on en rigole plutôt bien, de cette ridicule pancarte.

Un régime s’impose

Pendant la période de confinement, promenades et jeux de toutes sortes n’auront pas servi à empêcher ces compagnons à quatre pattes de prendre quelques kilos en plus. A l’instar de leurs maitres, ils ont clairement abusé des réserves du réfrigérateur.

Ce minet n’a pas hésité à braver la quarantaine pour se mettre à l’exercice. Il a bien compris qu’il a englouti plus de « nachos » qu’il n’en fallait. L’été n’allait quand même pas le trouver dans un tel état. Petit bémol : il lui était nettement plus facile de sauter. Retrouver la terre ferme était cependant une véritable séance d’acrobaties.

Le photo bombeur « aquatique »

Le moment fatidique est arrivé. Le stress est à son paroxysme. C’est à peine s’il tient sur ses genoux pour lui faire sa demande. Fort heureusement, elle dit oui. L’émotion est si forte que les deux tourtereaux ne remarquent pas le bébé hippopotame qui semble vouloir s’enquérir de la situation.

Franchir cette difficile étape du mariage n’est pas chose facile. Mais de là à avoir un bébé hippopotame comme témoin surprise, il faut le faire. Eh bien, malgré le photobombing hors normes, tout s’est bien fini et les futurs mariés garderont un excellent souvenir de ce moment de leur vie.

Drôles de Prothèses canines

Ce chiot s’est emparé du dentier de son maitre pour répandre la terreur dans toute la maison. C’était aussi l’occasion rêvée de tester de certains aliments et découvrir de nouvelles saveurs. Et pendant ce temps, le vieil édenté essaye tant bien que mal de le rattraper. Ce cliché est clairement l’un des plus inoubliables.

Après cet incident, c’est évident que grand-père fera beaucoup plus attention à sa prothèse dentaire. De son côté, le toutou ne se doute pas une seule seconde que cette image unique a fait de lui une véritable star du web.

Détente canine

Les chiens aiment bien profiter de la brise, laissant leur pulpeuse fourrure se balancer dans le sens du vent. Il faut dire que ces animaux ont une connexion avec l’air qu’on ne saurait s’expliquer. Il n’y a qu’à les observer lorsqu’on les emmène au parc. Une fois la vitre du véhicule baissée, ils se mettent à leur aise.

On dirait bien que ce chiot au pelage douillet n’a aucun souci à se faire dans cette vie. Il semble profiter pleinement de cette virée en bateau avec ses propriétaires. Et le vent dont il raffole tant est bien au rendez-vous.

Le goût de la réussite

Ce réel gâchis est plutôt pour cet enfant le plus beau jour de sa vie. On voit bien qu’il savoure cet instant de gloire d’avoir ainsi disposé les carottes, et les parents n’hésitent jamais à immortaliser des moments aussi spéciaux. On espère néanmoins voir le même enthousiasme au moment où il faudra ranger.

C’est souvent ce qui arrive lorsque les tout-petits sont autorisés à donner un coup de main en cuisine. Le garçon a certainement créé un nouveau défi à succès sur le net. Et dire que rester cloitrée entre les quatre murs peut avoir du positif.

C’est mieux de faire demi-tour

Il toujours est plus judicieux de maitriser quelle direction on est autorisé à prendre pendant la conduite, qu’on se serve ou pas de Waze. Alors, tomber sur une intersection comme celle-ci peut s’avérer être un véritable casse-tête. D’ailleurs, c’est probable de partir de là avec des trous de mémoires.

Tourner à gauche, à droite peut-être, céder le passage, ou alors aller simplement tout droit. On ne sait plus où donner de la tête. Conduire est pourtant supposé être simple, et ce carrefour ne facilite rien. On aurait pris la longue route qu’on aurait évité cette confusion.

Inspiration marketing

Pour faire connaitre son entreprise tout en sillonnant la ville, ce barbier a dû faire preuve d’un génie assez remarquable. Il a fait corps avec ce banal adhésif d’un coiffeur coupant des cheveux. C’est peu de dire que l’annonce est assez réussie.

C’est-à-dire que toute personne avec un tel talent a forcément le don de faire de jolies coupes. Avec un peu de chance, on peut se faire coiffer par Carlo, à condition d’être dans la même ville. D’ailleurs, l’affiche est assez amicale pour donner envie de se faire une toute nouvelle coiffure. C’est ainsi qu’on réalise un marketing réussi.

Longs trucs jaunes

C’est à croire que cet employé d’épicerie a l’air de ne pas prendre son boulot au sérieux. Après avoir étiqueté 200 autres produits, il a décidé de se faire remarquer sur le rayon des bananes. On se demande s’il voulait juste blaguer ou alors s’il a complètement perdu la tête.

De toutes les façons, on voit désormais les choses autrement. Une toute nouvelle appellation de ces fruits qui font penser au téléphone fixe vient de voir le jour. Et à cette allure, c’est probable qu’on voit sur d’autres rayons, quelque chose comme « trucs ronds oranges ».

On a assez fait le clown

Cette vache a un réel don pour le photobombing, si bien qu’elle pourrait donner des cours d’apprentissage. En plus de ce grand sourire, elle n’a pas manqué l’occasion d’embarrasser un peu plus son principal ennemi de basse-cour. Et son coup semble avoir réussi.

Ce qui dérange par-dessus tout est que la vache se sert à présent de cette image comme photo de profit. Elle est bien décidée à donner du fil à retordre au cheval. Et visiblement, ce dernier semble si affecté qu’il a est resté immobile pendant huit bonnes heures.

La longue attente

Cette vieille dame en image est très contente de retrouver son animal de compagnie perdu depuis longtemps. Toute petite, elle a reçu son premier bébé T-rex pour son anniversaire. Après 65 millions d’années de séparation, les deux amis retrouvent et semblent vouloir rattraper le temps perdu.

Chercher à savoir pourquoi la dame a eu besoin de mettre sa tête dans la gueule de son compagnon est une autre histoire. Manifestement, on ne parviendra pas à expliquer ce lien mystérieux entre un rex et son maitre. Tout compte fait, ce qui compte est qu’ils sont ensembles.

Le défi est lancé !

Gérer à la fois les élevés et leurs parents peut parfois être épuisant pour un enseignant. Pourtant, ce professeur a bien réussi à inverser la tendance avec ce jeu d’humour qui marche plutôt bien. C’est la preuve qu’avec un peu d’esprit, un travail difficile peut devenir passionnant.

On a l’impression qu’il se plait à recevoir cet élève qui a manqué plus de 30 séances de cours, mais qui souhaite tout de même avoir une note. L’enseignant acquiesce et lui donne une chance. Maintenant, il revient à l’étudiant de prouver qu’il mérite une note suffisante pour réussir.

Savoir manier le bâton et la carotte

Cette fillette a certainement voulu faire une réplique de « Fast and Furious », mais les choses ne se sont pas passées comme prévu. Elle semble avoir retrouvé ses sens et sait désormais ce qu’on encoure lorsqu’on enfreint la loi. Visiblement, elle n’est pas prête à recommencer de sitôt.

C’est toujours agréable de voir ces officiers créer des instants aussi drôle. C’est une chance que la petite ait été appréhendée par la police et conduite chez elle en toute sécurité. Il reste à savoir comment l’homme en tenu va se débrouiller pour expliquer toute cette drôle d’histoire dans son rapport.

Mais qu’est-ce-que c’est au juste ?

On est complétement perdu devant cette horreur qui semble être le fruit d’une expérience scientifique ayant mal tourne. Mais à y voir plus clair, c’est peut-être le contraire. Aussi fort qu’un cheval et loyal comme un chien, voici peut-être le nouvel ami de l’homme. Le facteur pourrait bien l’apprécier.

 Le chien se demande certainement duquel tout le monde rigole. Il sera encore plus perdu lorsqu’on lui enlèvera ce masque. Il lui faudra retrouver son ancienne identité de vrai toutou. Il va sans dire que ses propriétaires profitent bien de cet instant particulièrement marrant .

Le danger rode

Avec un portail comme celui-ci, on n’oserait inviter personne à la maison. On sent bien qu’un braquage ne tardera pas à se produire par ici. À première vue, on n’a pas besoin de trop d’effort pour se glisser dans cette demeure. Evidemment, le concepteur aurait pu faire mieux, beaucoup mieux même.

Il faudrait absolument penser à remplacer cette porte par une autre et s’assurer que cette dernière ne donne pas d’idées aux petits voleurs du coin. L’actuelle, malgré sa jolie poignée , ne suffit pas à bloquer l’accès à ceux-là qui voudraient s’y introduire par infraction.

Les masques tombent

Les tout-petits laissent généralement croire qu’ils préfèrent mieux savoir le Père-Noel dans les contes que près d’eux. Mais la petite en image qui arbore le gros nœud rouge a l’air beaucoup plus décontenancée qu’apeurée. Elle a compris le jeu de sa grande sœur qui, elle, profite bien du doux genou du vieux barbu.

On dirait que la petite a compris le gros mensonge derrière. Elle n’est plus disposée à prendre part à cette mascarade annuelle ou elle se voit contrainte de porter ce vieux pull ridicule et aller poser pour la même vieille photo aux côtés du grand-père d’autrui.

Ils ont pensé à la femme aux chats

Les chats ont bien l’art des faufiler et de trouver du confort dans les lieux les plus insolites. Evidemment, on n’oublie pas cette manie qu’ils ont de semer la pagaille. À Noël, de tels clichées sont courants chez les propriétaires de minous. Mais ils ignorent toujours quoi en faire.

Eh bien, seuls la boite et le chat pourront expliquer ce qu’il s’est réellement passé pour qu’on en arrive là. Ce n’est pas une si mauvaise idée de l’emballer, mettre un nœud et l’expédier à une femme aux chats. Elle saurait forcement mieux quoi en faire.

Il aurait pu l’éviter

Ce pauvre monsieur en image est coincé sur ce toit depuis plus d’une vingtaine de jours. Bien plus que ces érudits qui ont longtemps réfléchi sur la manière de le sortir de là, le pauvre n’arrive toujours pas à comprendre son erreur. En attendant, il devra se contenter de ces quelques fruits qu’on lui jette.

S’il parvient à s’en sortir, il lui faudra faire une croix sur son métier de peintre. On s’imagine bien la tête qu’il a faite en réalisant ce qu’il se passait. Ce moment manifestement gênant a forcément été évoquée pendant les leçons d’initiation à la peinture.

Enseignant high-tech

Plus d’un enseignant a fait l’unanimité sur les réseaux sociaux grâce à des méthodes d’enseignement innovantes. Il faut tout de dire que ces dernières peuvent devenir dangereuses en l’absence d’un encadrement adéquat. Mais tant que cela marche pour les élèves, tout le monde est gagnant, l’enseignant en premier.

Parmi ces sujets, on serait tenté de pencher pour le cinquième, même s’il semble demander un supplément d’efforts. A vrai dire, l’enseignant s’est montré ingénieux avec cette nouvelle méthode. De cette façon, les apprenants ont évidemment plus de choix et d’options.

Le cliché à mille rires

Il faut avoir un chien pour comprendre réellement la joie qu’ils sont capables d’apporter. Très souvent, on a tendance à penser qu’ils sont des êtres humains. Cela est d’autant plus vrai lorsqu’ils sont excités. On dirait des petits enfants qui débordent carrément d’énergie .

Il a suffi d’une friandise pour mettre ce chiot dans tous ses états. Et on pense qu’il n’est pas prêt de se calmer. Maintenant qu’il sait s’asseoir, il serait peut-être temps pour son maitre bien-aimé de lui enseigner quelques astuces pour apprendre à contenir ses émotions.

L’élève a dépassé le maître

En général, l’élève modèle est celui qui sait suivre les règles et récite  textuellement les leçons apprises. Mais, l’exemple de cet élève est clairement l’exception à la règle. L’enseignant s’attendait forcement à un travail démontrant un raisonnement plus élaboré, impliquant des calculs complexes.

À bien y réfléchir, Monsieur « Je-sais-tout » n’a pas tout à fait tort sur ce point. D’un certain point de vue, sa réponse est plutôt correcte. D’ailleurs, il mérite bien un bonus pour sa vivacité d’esprit. Il faut dire qu’il n’a pas hésité de faire valoir son côté anticonformiste.

Vaut mieux aller voir ailleurs

L’histoire du jeune Mowgly du livre de la Jungle n’est pas si différente de celle de cette petite fille en image qui, elle, a plutôt été éduquée par des chats domestiques. Et on voit bien que la petite commence à se faire une place au sein de la meute.

Pour l’heure, pas de cat-astrophe de ce côté, juste une famille de félins dégustant une flaque de lait. On se doute bien que la suite sera de mettre le bazar partout, puis de chercher des noises au chien. Ça donne envie d’être un chat, même pour une journée.

Note d’aiguillat

Il faut vraiment beaucoup de patience et d’application dans l’apprentissage de l’art musical. Cela est d’autant plus vrai que lire des notes de musique n’est pas l’exercice le plus facile à faire. Et ce musicien en herbe le prouve si bien qu’il a réussi à affoler la toile lorsqu’il en a eu l’occasion.

C’est sans doute cette étrange note de chien de mer qui dérange, lorsqu’on essaye d’y voir plus clair. La cerise sur le gâteau est par contre ces commentaires insolites des internautes qui ont suivi la scène . On a eu réponses évidentes et jeux de mots intellectuels.

Taco à ne surtout pas manger !

En regardant ce cliché, il ne fait aucun doute que les parents se montrent chaque année un peu plus imaginatifs et entreprenants en ce qui concerne les costumes pour enfants. D’ailleurs, le taco et le bébé ont l’air plutôt bien assortis. Ce délicieux repas mexicain accompagné de laitue et de sauce salsa donne vraiment envie.

On s’attendrait à ce que l’enfant essayât de se débarrasser de son costume, mais c’est tout le contraire ici. On dirait qu’il apprécie son uniforme si bien qu’il a remporté une médaille d’or dans la catégorie « meilleur déguisement de la soirée ».

La faucheuse fauchée

La faucheuse n’a qu’à bien se tenir en se rendant dans cet hôpital. Et ils ont choisi la manière la plus hostile imaginable pour lui faire savoir qu’elle n’est pas du tout la bienvenue. Des fois, la précision en vaut la peine et celle-ci est carrément à mourir de rire.

A bien y réfléchir, cet hôpital a su trouver le moyen de rassurer et de soutenir ses patients. En plus de la bonne dose de sarcasme, les malades qui luttent pour leurs vies se sentiront plus motivés à retrouver la santé.

Pose féline

Pour arriver à faire le cliché parfait pour son chat, il faudrait vraiment que les circonstances s’y prêtent. Entre trouver le look idéal, l’arrière-plan parfait, il faut par-dessus tout, garder une bonne stabilité. Mais parfois, il suffit d’un moment insolite pour y arriver, et sans bouger le petit doigt.

Sincèrement, ce chat est un vrai cas. C’est drôle mais, on ne peut s’empêcher de vouloir caresser ces grosses joues. On a l’impression de regarder un trou de mémoire se former en direct après une longue et dure journée de travail.

Hamster au chocolat

Les hamsters ont cette étonnante capacité de pouvoir amasser une large quantité de nourriture dans leurs grosses joues pour ensuite la stocker et grignoter un plus tard. Et c’est cela qui les rend encore plus adorables. Pour cette fois, ce hamster se passera de graines pour s’intéresser à quelque chose de beaucoup moins bio.

La plupart des animaux de compagnie font une intolérance au chocolat. Ce n’est visiblement pas le cas de ce rongeur qui ne tardera pas bientôt à chercher le chemin vers la salle de sport. On comprend maintenant pourquoi il est si gros.